42 Rue de la Varenne, 71380 Saint-Marcel
03 85 96 75 01
Connexion
Football Réuni Saint Marcel

3ème journée de championnat de Régional 2

 FR Saint-Marcel 2 AS Beaune 2, à chacun sa mi-temps !

Un match chaud comme de la braise et rempli de rebondissements ! Découvrez également la réaction des deux entraîneurs.
Ce dimanche, à 15 heures à la Plaine des Jeux,  le F.R. Saint-Marcel recevait son voisin de Côte d’Or  l’AS Beaune. Les deux équipes ayant le même objectif : celui de terminer sur le podium. C’est donc un match ouvert qui était proposé aux supporters des deux camps. Les  joueurs de Saint-Marcel ont mouillé le maillot et ont cravaché jusqu’à la fin du match pour égaliser.
Temps :   Maussade     Terrain : Pelouse           Conditions : bonnes        Affluence : 350 personnes
Arbitrage de Monsieur Mimoun El Bouayadi assisté de Messieurs Charly Sangouard et Benoît Sixdenier
Délégué : Pascal Pourrey
Changements pour Saint-Marcel : Jeandreau (blessure) par Pourrey (Q) (42’), Prata par Saadaoui (68’), Pourrey (L) par Noblet (80’)
Changements pour  L’A.S BeauneCoupelon (blessure) par Menage (42’), Brebion par Noblet (63’), Bebourseau par Coupelon (retour de blessure 72’), Gautier par Lautissier (79’)
Avertissements pour FR Saint-Marcel : Medigue (70’), Chenard (78’), Degrange (83’)
Avertissements pour l’A.S. Beaune : Monvoisin (37’), Menage (54’),
Cartons blancs pour Saint-Marcel : Sall et Soleme (protestation 86’)                                                                 
Carton blanc pour AS Beaune : Monvoisin (Protestation 37’)  
Les supporters maraîchers viennent régulièrement encourager leur nouvelle équipe car elle produit actuellement des matchs séduisants. Les hommes de Thierry Fayolle sont tombés sur un os ce dimanche, car c’est une belle  équipe de Beaune qui s’est présentée en terre maraîchère! Néanmoins, l’équipe de  Saint-Marcel a montré des valeurs footballistiques qui lui sont propres : qualité combattive et d’engagement... et il fallait bien tout cela pour contrarier les objectifs beaunois. Néanmoins, une chose est sûre, c’est que ces deux équipes ne passeront pas leurs vacances ensemble.
Résumé de la 1ère période
Le match commence sur un rythme intense de la part des deux équipes mais sur les 10 premières minutes, Saint-Marcel maintient un pressing qui oblige les beaunois à rester dans leur camp. Comme sur ce coup franc obtenu sur une faute sur Prata, coup franc  tiré par Pourrey (L), ballon renvoyé par la défense sur Pourrey qui de nouveau déborde sur l’aile droite pour un centre tendu sur Prata aux 18 mètres qui envoie le ballon d’une frappe tendue au-dessus de la transversale (8’). Saint-Marcel pousse mais commence à se morceler en milieu de terrain sous l’emprise beaunoise. Sur un renvoi le ballon arrive dans les pieds de M’Chareck  qui du gauche envoie un missile au dessus de la transversale (24’). Saint-Marcel souffre en étant privé de ballon comme sur cette nouvelle action. Un coup franc de Layouni dans l’axe de la défense centrale maraichère le ballon est détourné de la tête par M’ Chareck sur Monvoisin seul au deuxième poteau, mais le coup de tête du capitaine beaunois n’est pas assez fort, et le ballon est facilement capté par Fontaine bien placé dans ses buts  (26’). C’est encore Beaune qui appuie sur le champignon sur une action rondement menéed par Gautier côté droit qui sert dans l’axe Layouni qui évite le tacle glissé de Soleme pour servir idéalement sur le côté gauche Brebion qui seul face au portier maraicher transforme son occasion d’un tir tendu à ras de terre dans le petit filet droit de Fontaine (FR Saint-Marcel 0 - AS Beaune 1, 27’). Saint-Marcel accuse le coup et recule pour endiguer les vagues beaunoises qui buttent sur la défense sans pouvoir créer la différence. Saint-Marcel réagit sur coup franc tiré aux 18 mètres par Pourrey (L) mais superbement détourné par le portier beaunois Levaux (36’). Un incident de jeu va intervenir quand Jeandreau et Coupelon vont se percuter la tête lors d’un duel dans les airs (42’).  Malgré les arrêts de jeu accordés par l’arbitre le score ne changera pas.
L’arbitre enverra les deux équipes pour la pause citron sur le score de 0 à 1 pour les visiteurs.
Résumé de la 2ème période
Thierry Fayolle a changé son dispositif et ce sont des maraîchers plus convaincants qui reviennent sur le terrain. En effet, les 12 premières minutes les verts et blancs monopolisent le ballon. Ils s’approchent des buts beaunois régulièrement avec une succession de coup-francs, mais butent sur la défense ou sur Levaux étincelant dans sa cage. Sall sur une montée rageuse, décale le petit meneur de jeu Pourrey (L) aux 18 mètres dont le tir est magnifiquement détourné d’une claquette par Levaux une nouvelle fois (57’). Ce même Pourrey (L) qui va se débarrasser de trois défenseurs beaunois pour décaler et servir idéalement Pourrey (Q) qui seul face à Levaux le trompe d’un tir puissant (FR Saint-Marcel 1 – AS Beaune 1, 59’). Nouveau coup-franc pour les maraichers, obtenu à la limite des 18 mètres excentré côté gauche tiré par Pourrey (L) et une nouvelle fois stoppé par Levaux (62’). Saint-Marcel qui continue de pousser comme ce nouveau débordement de Pourrey (L) dont le centre tendu est repris de volée par Prata au deuxième poteau, ballon détourné en corner par un défenseur alors qu’il prenait le chemin du but (67’). Un frisson va passer dans le dos des supporters beaunois quand Levaux avancé à la limite de sa surface de réparation va renvoyer le ballon à la main sur un joueur démarqué, mais Soleme en vieux briscard va couper la trajectoire du ballon, le  récupérer, et tenter un lobe qui va passer juste au dessus de la transversale du portier beaunois (73’).  Le match va s’emballer dans tous les sens quand sur une balle en profondeur Beaunoise qui semblait prendre la direction de la sortie pour un dégagement aux six mètres, ballon de surcroit protégé par Sall qui faisait écran, Coupelon  va  se jeter pour faire un tacle glissé en arrière et ramener le ballon en jeu. Sall tombait au sol faisant mine qu’il avait été poussé mais l’arbitre n’a pas bronché. L’avant centre beaunois se relevait rapidement récupérait le ballon et servait plein axe  Noblet qui crucifiait Fontaine (FR Saint-Marcel 1 - AS Beaune 2, 84’). Un but contesté du côté maraîcher qui criait au scandale, qu’une faute n’avait pas été sifflée, mais l’arbitre restera impassible et sortira deux blancs pour calmer des joueurs excités  (86’). On se dit que cela va être une fin compliquée pour Saint-Marcel avec deux joueurs en moins jusqu’à cette dernière action et un raid rageur des maraichers pour un centre dont le ballon arrive à l’intérieur de la surface de réparation dans les pieds de Degrange dont le contrôle orienté trompe Firley, qui s’accroche à lui et voit Degrange s’écrouler dans la surface, monsieur l’arbitre désignant le point de pénalty (89’). Nouvelles palabres  et protestations, mais l’arbitre reste ferme sur sa décision. Pourrey (Q) place son ballon ne tergiverse pas et prend à contre pied Levaux (FR Saint Marcel 2 - AS Beaune 2, 90’). Les arrêts de jeu ne donneront rien !    
    L’arbitre sifflera la fin du match sur un score de parité entre les deux équipes.
Sur ce match, côté Saint-Marcel, si toute l’équipe est à féliciter pour sa combativité, certains joueurs méritent des mentions : L Pourrey, meneur de jeu de cette équipe et qui a mis son équipe sur les rails pour revenir au score. Degrange joueur infatigable et qui provoque le pénalty de fin de match permettant l’égalisation. Soleme, Capitaine courageux avec un sérieux client à marquer en la personne de M’Chareck. Pourrey (Q) auteur d’un beau doublé et qui n’a pas tremblé pour l’égalisation en fin de match et très présent tout au long du match.
Côté de l’AS Beaune : C’est une très belle équipe et très complète dans tous les compartiments de jeu, néanmoins on a aimé la combattivité de Coupelon, la vivacité de Layouni qui initie de plus l'action du premier but beaunois et  la prestation impeccable du portier Levaux.   
Réactions de l’entraîneur du F.R. Saint-Marcel, Thierry Fayolle : «C’était un match où l’on a souffert en 1ère mi-temps car ils nous ont mis à mal tactiquement, on n’était pas assez  bien en place. Ils possédaient le ballon et nous on a couru après, toute la 1ère mi-temps. La pause m’a permis de rectifier tout cela par un repositionnement sur le terrain et on a eu les 25 premières minutes en deuxième mi-temps très intéressantes où l’on revient à la marque. Après ce temps fort, nous avons eu de nouveau un temps faible où ils ont repris le jeu à leur compte. Néanmoins, cela reste un match satisfaisant et je retiens surtout que jusqu’à la dernière seconde il faut se battre. Je suis relativement content de la prestation de mes joueurs malgré notre 1ère mi-temps quelconque ! ».
Réactions de l’entraîneur de l’AS Beaune, Anthony Morlot : « D’entrée de jeu, on a imposé notre rythme, on a été bons dans la gestion du ballon et on les a fait courir, mais dés que l’on a pu exister  dans le jeu, ils ont pris l’ascendant psychologique dans les efforts, qui sont leurs principales qualités. Après, il y a eu le choc de perdre notre avant centre et je pense que c’est ce qui nous a fait mal. Bien sûr  que cela reste un beau résultat à l’extérieur, mais quand tu veux prétendre à jouer les 1er rôles et que tu es devant en menant d’un but en fin de partie, tu ne dois pas concéder un pénalty. Mais de toute façon, on n’a pas existé en 2ème mi-temps ! ». 
J.P.B