42 Rue de la Varenne, 71380 Saint-Marcel
03 85 96 75 01
Connexion
Football Réuni Saint Marcel
À la fin de la rencontre, aux alentours de 17h, certains supporters rencontrés le long de la main courant se montraient soulagés de la victoire des joueurs de la JO Creusot car il faut le reconnaître, la mauvaise surprise aurait pu arriver au cours d'une seconde période plus brouillonne et moins maîtrisée par les joueurs locaux.

2-0 à la demi-heure de jeu, la JO Creusot semble pourtant avoir fait le plus dur
Pour cette rencontre qui lance la saison 2016-2017 pour les joueurs creusotins, l'affaire semblait pourtant plutôt bien engagée quand à la 9ème minute le rapide et remuant Yanis Kessiri déborde le latéral visiteur Chenard ; à la fin de son raid mené côté droit après quelques crochets dévastateurs, le défenseur maraîcher crochète et déséquilibre le joueur offensif creusotin et l'arbitre M. Sghir signale sans hésitation aucune le point de pénalty. Une sanction d'ailleurs pas contestée par l'équipe de Saint-Marcel ; l'ailier creusotin entend se faire justice lui-même et pose le ballon sur le point de pénalty. Yanis Kessiri ouvre parfaitement son pied droit et trompe le gardien adverse qui avait anticipé sur sa droite, en visant le centre de la cage. (9ème minute : JO Creusot 1- Saint-Marcel B 0).
Et c'est encore sur coup de pied arrêté que les locaux vont doubler la mise, toujours par leur buteur maison, Yanis Kessiri. À la 29ème minute de jeu, un ballon ratissé au milieu de terrain permet de mettre sur orbite Ayoub Omakhir qui s'échappe côté gauche de l'attaque creusotine. Antoine Beche, le capitaine des visiteurs stoppe irrégulièrement l'attaquant jociste et prend un carton blanc. Après avoir soigné Ayoub Omakhir, un coup-franc excentré s'offre à la patte droite de Yanis Kessiri qui parvient à lober Romain Mermoz, le gardien visiteur un peu trop avancé et double ainsi la mise. (30ème minute JO Creusot 1-Saint-Marcel B 0).
Avec un joueur de moins sur le pré, les visiteurs accusent le coup et concèdent deux corners consécutifs ; sur l'un d'eux mal dégagé, le capitaine local Vouthy Khuon reprend de volée aux 25m et il faut une belle claquette du portier de Saint-Marcel Mermoz pour éviter un troisième but.
Juste avant le retour de leur capitaine suite à son carton blanc, les maraichers sont tout près de revenir à la marque sur un joli mouvement offensif où il faut une belle parade de Jessy Simard, le gardien de la JO pour éviter le but.
La mi-temps est sifflée sur le score de 2-0 pour les joueurs de Romain Degranges qui ont montré une meilleure maitrise que leurs adversaires.

Un retour des vestiaires tonitruant des visiteurs
Malgré le coup d'envoi donné par les locaux il a fallu moins de 45 secondes pour que les Verts de Saint-Marcel n'obtiennent un pénalty à la suite d'une percée de Ryan Benlalli, l'un des joueurs le plus remuant de l'équipe des bords de Saône. Clément Guisset, le défenseur de la JO Creusot accroche le petit et rapide milieu de terrain et concède le pénalty. C'est Morgan Vienney pour Saint-Marcel qui s'avance face au jeune gardien creusotin et qui le prend à contre-pied pour une rapide réduction du score (46ème minute : JO Creusot 2-Saint-Marcel B 1).
Et durant le premier quart d'heure de la seconde mi-temps, ce sont bien les visiteurs qui dominent les débats et qui entendent revenir à égalité même s'ils ne se procurent pas de réelles occasions dangereuses.
L'heure de jeu juste passée, c'est encore Ryan Benlalli qui fait passer un frisson dans le dos de la défense de la JO en échappant à son adversaire direct mais son centre en retrait très dangereux est fort habilement intercepté par Jessy Simard. Sur la relance du gardien bleu, une rapide remontée de balle le long de la touche sur le front droit de l'attaque offre une belle opportunité aux locaux. Un subtil changement d'aile permet de trouver Ilhan Erdem sur le côté gauche qui vient d'entrer en jeu ; après avoir contrôlé le ballon, le Creusotin frappe du pied droit et le ballon passe à un mètre de la lucarne du gardien visiteur.

Une fin de match crispante et la menace de l'égalisation
Durant la dernière demi-heure de jeu, les joueurs de Romain Degranges jouent le contre avec les rapides Khuon, Kessiri ou Erdem mais ne parviennent pas à marquer un troisième but qui les mettraient à l'abri de toute mauvaise surprise. Car c'est bien la menace d'une possible égalisation des visiteurs qui a pesé sur la fin de rencontre. Les coups de pied arrêtés adversaires pouvant offrir l'opportunité aux visiteurs de ramener les 2 points du match nul. Mais le score en restera là pour la première sortie en championnat de l'équipe "new look" de la JO Creusot.
L'essentiel est bien là dans la victoire et les 4 points remportés qui permettent à l'équipe d'engranger de la confiance avant d'aller défier Plombières dans 2 semaines.
Nicolas AKCHICHE
JO CREUSOT : Simard, Grenot, Iyitutuncu Onur, Guisset, Ciliberti, Benarioua, Khuon (Cap), Semane, Kessiri, De Barros et Omakhir. Entrés en jeu : Laifa, Demirel et Erdem.
Entraîneur : Romain Degranges
SAINT-MARCEL B : Mermoz, Merle, Beche (Cap), Prata, Chenard, Sall, Benlalli, Giroud, Picard, Vienney et Jeandreau. Entrés en jeu : Peretti, Flatot et Pissenem
Entraîneur : Michel Prata
Arbitre : Abdellah Sghir