Un derby en mise en bouche

Un derby en mise en bouche

Le 4e tour propose un derby alléchant entre Saint-Marcel et Châtenoy, deux équipes de PH. En espérant que le jeu prenne le pas sur l’engagement physique.


Saint-Marcel et Châtenoy lancent le 4e tour de la coupe de France pour les 14 clubs du département encore en course. Questions croisées avec William Lambret, co-entraîneur de Châtenoy et Mario Barbara, nouvel entraîneur à Saint-Marcel.

Avez-vous un objectif en coupe de France ?

William Lambret : Non. On est juste ravi de jouer ce tour sous forme de derby. Quand j’étais joueur, c’est le genre de match que j’attendais avec impatience, j’espère que les gars auront cet appétit.

Mario Barbara : Aller le plus loin possible. C’est une bonne occasion de jouer des affiches contre Louhans ou Montceau. Cela permet aussi d’enchaîner des matchs en vue du championnat.

Comment voyez-vous votre adversaire cette année ?

WL : Saint-Marcel, c’est costaud physiquement, cela produit du jeu. Avec un entraîneur comme Mario, cela va être cohérent et dur à jouer. Ce qui les caractérise, c’est une grosse envie. À nous d’être à la hauteur.

M.B : C’est une équipe qui a deux ans de DH derrière elle donc ils ont des joueurs aguerris. Certes, ils ont connu des départs mais ont pas mal d’arrivées aussi. Ils sont invaincus cette année. Après, je ne connais pas trop leurs joueurs.

Comment jugez-vous votre début de saison ?

WL : Nous avons attaqué par le bon bout. Notre priorité en août état de trouver un état d’esprit, batir un groupe. On a vu l’équipe capable de réagir. À Dijon au premier match, on menait 2-1 et on a su tenir. Contre Montbard, on a rattrapé deux buts en une mi-temps, c’est encourageant. L’autre point positif, c’est l’animation offensive. On met des buts et on prend des risques. Les recrues font globalement très bonne impression, on est presque surpris. Pour certaines, on dirait qu’elles sont ici depuis longtemps. Pour d’autres, il y a la concurrence et on espère qu’elles ne vont pas lâcher.

M.B : C’est un groupe que je découvre. Je tâtonne. Je dois faire aussi avec les absences. Ce n’est pas l’engouement de mon époque où on bloquait des dates pour le foot. Je découvre un club structuré. Il y a une bonne ambiance, cela me convient.

Pensez-vous que l’avantage du terrain va jouer ?

W.L : Pour Saint-Marcel, incontestablement, surtout pour un derby car il y aura du monde. Mais il y a une bonne pelouse et j’espère que les équipes produiront du jeu et que le match se jouera là-dessus, pas sur autre chose. Il n’y a pas de querelles de clocher. On s’entend bien avec Mario donc il n’y a pas de raison.

M.B : Non, Châtenoy a montré cette saison sa capacité à gagner à l’extérieur. Le terrain sera bon donc il y en a pour tout le monde. L’essentiel sera de produire du jeu devant notre public, même si on doit perdre.

le 28/09/2013 à 05:00 | Joanny TRONCY
Vos commentaires d'avant match
(aucun)
ce site a été créé sur www.quomodo.com