article jsl du 30/12/13 FRSM B -MONTCHANIN

FRSM B contre MONTCHANIN

  • Une histoire d’envie

Foot. - PL (10e journée). Saint-Marcel (B) - Montchanin : 2-0 Une histoire d’envie




Les Montchaninois sont tombés dans le piège maraîcher.  Serge BAUDRAND (CLP)

Les Montchaninois sont tombés dans le piège maraîcher. A.SAUSSARD ici au préssing.           Serge BAUDRAND (CLP)

Les réservistes de St-Marcel ont terminé en beauté l’année 2013, en s’imposant logiquement aux dépens de Montchanin, sur le score de 2 à 0.



D’entrée de jeu, les locaux dominent des Montchaninois bien fébriles. La première occasion des maraîchers sera d’ailleurs somptueuse. Sur son aile droite, Pommey reçoit un ballon. Il tente alors une reprise de volée qui vient s’écraser sur la barre transversale du gardien Demaizière. Une chaude alerte pour Montchanin qui sera suivie bientôt d’une seconde Saussard se joue de la défense centrale visiteuse mais son tir passe de peu à côté. À nouveau, sur coup franc, Saussard oblige le gardien Demaizière à une parade difficile. Les occasions se multiplient mais sans succès pour les coéquipiers de Tavernier. Ils trouvent cependant la solution à la demi-heure de jeu. Une faute sur Pourrey est sanctionnée d’un coup-franc. Saussard se charge de le frapper et trouve la tête de Pourrey pour l’ouverture du score.

Le break très tard

Un but qui laisse pantois des visiteurs incapables de réagir, au grand dam de leur entraîneur Philippe Maringue. Ce qui entraînera, d’ailleurs, une grosse colère de ce dernier dans les vestiaires.

Une seconde période qui sera plus équilibrée avec enfin des visiteurs qui sortent la tête de l’eau. Mais la première occasion de ce second acte sera à nouveau à mettre au crédit des locaux, Gandrey voyant son petit lob passer de peu à côté du poteau. 1 à 0, les maraichers ne réussissent cependant pas à se mettre à l’abri malgré leur domination. Ce dont profite Montchanin qui obtient à l’heure de jeu un ballon d’égalisation. Mais à son tour, Proenca ne peut cadrer son lob sur le gardien Mikolaczyk.

La fin de match est plus crispante pour les locaux. Mais ceux-ci trouvent la solution à la 88e minute, Gandrey reprenant victorieusement un centre de Pommey.

P. Presumey (St-Marcel) : « Je suis heureux de cette belle prestation. Cela nous replace à un rang plus conforme à nos espérances au classement ».

P. Maringue (Montchanin) : « C’est une victoire logique de St-Marcel. Mon équipe a manqué d’envie. Nous avons été dans l’individualisme plutôt que dans le collectif ».



ce site a été créé sur www.quomodo.com