article du jsl match contre Crissey

 

Football. Promotion d’Honneur (19e journée). Saint Marcel – Crissey : 0-1. Crissey enfonce le FRSM


Garnier et ses partenaires ont subi hier leur première défaite à domicile. Photo Michaël Rigollet.

Garnier et ses partenaires ont subi hier leur première défaite à domicile. Photo Michaël Rigollet.

Plus réaliste, Crissey s’offre un bol d’air en s’imposant à Saint-Marcel qui s’enfonce dangereusement à la 10e place du classement.

C’était le match à ne pas perdre pour le maintien. Pourtant invaincu jusqu’ici sur ses terres, le FRSM l’a perdu.

« L’étau se resserre. Il va falloir gagner deux de nos trois derniers matches », analyse l’entraîneur de Saint-Marcel, Sylvain Ducloux. « Je suis surtout déçu car on a fait tout le contraire de ce que l’on voulait faire. On ne doit jamais prendre ce but. On a été absent en première mi-temps. »

Pas un grand match

En réalité, ce derby n’a jamais atteint des sommets. Loin de là, avec seulement trois frappes cadrées en tout et pour tout. Toujours est-il que les visiteurs ont le “job” en ouvrant le score sur leur unique frappe cadrée de la rencontre.

Sur un coup franc anodin, Beligat signait - dans la surface - une volée en pivot qui trompait la vigilance de la défense des Maraîchers et de leur gardien Chaplin (0-1, 19e ). À partir de là, l’affaire se corsait terriblement pour les locaux. Pourtant plus entreprenant, le FRSM ne parvenait jamais à trouver le chemin des filets.

Une tête de Jeandreau, sur corner, passait au-dessus (45e ). Saint-Marcel insistait dans le couloir gauche. Pommey trouvait enfin le cadre mais sa frappe manquait de puissance pour inquiéter Fontaine (77e ). Messoussa réalisait un joli slalom dans la défense des visiteurs (84e ). En vain, puisque sa frappe enroulée frôlait le poteau. Sall tentait à son tour de mettre le feu (85e ). Sur un corner, le FRSM touchait même la barre transversale (90e ). Mais rien n’y faisait.

Les Crissotins tenaient bon, réalisant ainsi une excellente opération dans l’optique du maintien, en reléguant leur adversaire du jour à 3 longueurs. « Ce n’était pas un grand match, comme souvent d’ailleurs dans les derbies. Mais on a su se montrer costaud en ne prenant pas de but. Maintenant attention, ce succès est très important. Mais rien n’est encore joué pour le maintien », conclut Sébastien Ponsot, l’entraîneur de Crissey.foot2013

deuxieme article jjv

Saint-Marcel Foot : le ciel se noircit pour les locaux

| Jean-Jacques Vadot (CLP)
Chaud, chaud ! Devant le but de Crissey. Mais en vain. Les visiteurs conserveront leur mince avantage synonyme d’espoirs.  Photo  J.-J. V. (CLP)

Chaud, chaud ! Devant le but de Crissey. Mais en vain. Les visiteurs conserveront leur mince avantage synonyme d’espoirs. Photo  J.-J. V. (CLP)

L’équipe fanion devait l’emporter pour espérer dans ce championnat de DH. Il n’en fut rien, les Verts ont bu le calice jusqu’à la lie face à Crissey (0-1), Crissey le voisin, lui aussi mal en point, mais qui a peut-être sauvé sa peau dimanche à la Plaine de jeux. Sylvain Ducloux fulminait au coup de sifflet final. Les siens avaient complètement joué à l’envers. Il reste trois matchs et deux victoires sont nécessaires aux Maraîchers pour rester dans cette division. Ils accueilleront Chevigny.

L’équipe B n’a pas fait mieux (1-1) à domicile contre les réservistes mâconnais. Trop maladroits devant le but des Préfectoraux, les Maraîchers ont laissé passer une belle occasion de se sauver de la zone rouge. Remettre le bleu de chauffe est indispensable dimanche à Beaune, lanterne rouge de la poule.

Dans le championnat de district, l’équipe C, leader de sa poule, a fait parler la poudre face à son dauphin JS Mâcon (B). 4 buts à 0, le score est lourd. Le FRSM peut savourer, il y a mis la manière…

L’équipe D, en seconde division, se donne de l’air et s’en est allée battre Charette (2-3), une équipe difficile à manœuvrer sur ses bases. Une victoire qui fait du bien au moral.

ce site a été créé sur www.quomodo.com