Crissey A 1 - 1 Frsm A

Compte rendu de presse

Le coach maraîcher Sylvain Ducloux semblait particulièrement agacé à l’issue de la rencontre. Il est vrai qu’il avait sans doute de bonnes raisons de l’être tant le spectacle produit par les deux équipes fut de qualité bien moyenne, hier après-midi, au stade Michel Baudot.

Car il a fallu notamment attendre la 39 e minute de la première mi-temps pour voir enfin une occasion de but que le défenseur crissotin Blanchot n’a su concrétiser.

« Aujourd’hui, j’ai vu deux équipes qui vont lutter pour le maintien. J’espère quand même me tromper. Avoir sa seule véritable action construite à la 89 e, il y a donc de la frustration dans le contenu. Le seul mérite que l’on peut avoir, c’est de ne pas avoir perdu ce match » analysait encore Sylvain Ducloux.

Côté crissotin, le son de cloche était bien différent. « C’est pour nous un bon point de pris face à un adversaire de qualité. Nous sommes satisfaits de l’engagement et l’état d’esprit de l’équipe » précisait Raphaël Laurin l’un des entraîneurs crissotins. « On a joué avec nos armes » renchérissait Sébastien Ponsot co-entraîneur avec Raphaël Laurin.

Des Crissotins qui ont su réagir en deuxième mi-temps après l’ouverture du score des visiteurs par l’intermédiaire de Bouhrou (55). Grâce à un penalty que transformait Julien Oudot et obtenu consécutivement à une faute de Pierrick Pourrey sur Joris Thibaud (70). Quelques minutes auparavant, Yohan Hubert, seul devant Mikolaczyk, voyait sa frappe détourner du bout du gant par le portier maraîcher. Des gardiens qui se mettaient d’ailleurs en évidence puisque, à son tour, Jérôme Fontaine évitait le pire pour Crissey sur un arrêt réflexe face à une reprise de Talussot (89).

ce site a été créé sur www.quomodo.com